Mois de Mai, mois de Marie

Du 05 mai 2018 au 26 mai 2018

Longtemps Thérèse, la généreuse, a essayé de conquérir la sainteté à la force du poignée. Après la découverte de sa « petite voie », elle comprend qu’il faut avant tout se livrer au dynamisme de l’Esprit Saint, pour que Jésus vive et agisse pleinement en elle. Comme Marie, elle dit oui, sans réserve, sans conditions.

« Le mois de mai nous encourage à penser à la Mère du Christ Ressuscité et à en parler d’une façon particulière.
C’est en effet son mois. Le temps de l’Année liturgique et ce mois de mai nous invitent à ouvrir nos cœurs à Marie d’une façon toute spéciale ». Jean-Paul II (Audience Générale du 2 mai 1979)

La statue « Vierge du Sourire » fut offerte au jeune Louis Martin par une vieille dame d’Alençon fort pieuse et confiante de trouver en lui une personne digne d’accueillir un tel présent. Célibataire, Louis la place dans son Pavillon où il se retire pour lire et prier. Après son mariage, la statue devient le centre de la prière familiale. On l’entoure de fleurs pendant le mois de Marie. Souvent Zélie se tourne vers la Sainte Vierge et confie avoir reçu « des faveurs que moi seule connais  ». Dans maison familiale des Buissonnets, la statue conserve une place prépondérante.

La statue « entre au Carmel » apportée par Céline en 1894. Elle est placée à l’entrée de la cellule de Thérèse. On lit en première page de l’Histoire d’une Âme : «  Avant de prendre la plume, je me suis agenouillée devant la statue de Marie, je l’ai suppliée de guider ma main afin que je ne trace pas une seule ligne qui ne lui soit agréable. »

C’est encore sous les yeux de Marie, sous les traits de cette même statue, que Thérèse vivra ses dernières semaines, à l’infirmerie du carmel.

L’intuition de nos Pères fondateurs, notamment celle de Monseigneur Germain, premier recteur de la Basilique Sainte Thérèse, conjuguée à l’excellence des travaux des jardiniers d’aujourd’hui nous permet de pouvoir vivre le mois de Marie à l’école de sainte Thérèse et des saints Louis et Zélie sur le « Chemin de Marie ».

En contre-bas de l’esplanade de la Basilique, en égrainant notre chapelet et à la lumière de nos flambeaux, nous marcherons dans la Communion des Saints pour aller à Jésus par Marie. La famille Martin vivait pleinement le Mois de Marie et nous solliciterons son aide pour honorer la Vierge Marie.

C’est donc avec joie que nous vous donnons rendez-vous :
les samedis 5, 12, 19 et 26 mai
à 20h30 sur l’Esplanade de la Basilique.


Evénements relatifs :