famille Martin

Marie

(Sœur Marie du Sacré-Coeur)

marie martin

Sœur de sainte Thérèse de Lisieux – 1860-1940

  • 22 février 1860 : Naissance de Marie, l’ainée de la famille. Baptême en l’église Saint-Pierre de Montsort.
  • Octobre 1868 : Marie et Pauline sont confiées au pensionnat de la Visitation.
  • 2 juillet 1869 : Première Communion dans la chapelle de la Visitation.
  • 1869 : Confirmation.
  • 4 janvier 1873 : Baptême de Thérèse. Elle sera sa Marraine.
  • 2 août 1875 : Quitte le pensionnat de la Visitation en récoltant six premiers prix.
  • 1882 : Le Père Pichon, jésuite, devient son directeur de conscience.
  • 13 mai 1883 : Elle soigne Thérèse, tombée gravement malade après le départ de Pauline pour le Carmel. Après sa guérison, Marie comprend que Thérèse a été guérie par le sourire de la Vierge.
  • 1885-1886 : Marie devient la confidente des scrupules de Thérèse.
  • 25 mars 1885 : Vœu privé de chasteté.
  • 15 octobre 1886 : Elle entre au Carmel de Lisieux et devient sœur Marie du Sacré-Cœur.
  • 19 mars 1887 : Prise d’Habit.
  • Décembre 1894 : Incite Mère Agnès de Jésus (Pauline) à demander à Thérèse d’écrire ses souvenirs d’enfance.
  • juin-juillet 1895 : Thérèse propose son Offrande à l’Amour Miséricordieux à sœur Marie du Sacré-Cœur qui accepte après hésitations.
  • 8-17 septembre 1896 : Marie demande à Thérèse de mettre par écrit sa « petite doctrine » (Manuscrit B)
  • 8 mars 1937 : Gravement malade, elle reçoit l’Extrême-Onction.
  • 19 janvier 1940 : Marie meurt à 80 ans au Carmel de Lisieux.

Pauline

(Mère Agnès de Jésus)

pauline martin

Sœur de sainte Thérèse de Lisieux – 1861-1951

  • 7 septembre 1861 : Naissance le la 2e fille Martin, Pauline.
  • 8 septembre 1861 : Baptême dans l’église de Saint-Pierre de Montsort.
  • Octobre 1868 : Pauline et sa sœur Marie deviennent pensionnaires à la Visitation du Mans où vit Marie-Dosithée, leur tante.
  • 2 juillet 1874 : Pauline fait sa première Communion dans la chapelle de la Visitation. Elle songe à devenir visitandine.
  • 1875 : Pauline entre seule au pensionnat, Marie ayant terminé ses études. Correspondance régulière entre Zélie Martin et Pauline.
  • 1er août 1877 : Pauline quitte le pensionnat de la Visitation.
  • 28 août 1877 : Après la mort de Mme Martin, Thérèse décide : « Pour moi, c’est Pauline qui sera maman ! »
  • 16 février 1882 : A Saint-Jacques, dans la chapelle de Notre-Dame du Mont-Carmel, Pauline a l’inspiration d’entrer au Carmel.
  • 2 octobre 1882 : Pauline entre au Carmel de Lisieux sous le nom de sœur Agnès de Jésus.
  • 6 avril 1883 : Pauline devient novice.
  • 8 mai 1884 : Pauline prononce ses vœux perpétuels entre les mains de la Fondatrice du Carmel de Lisieux, Mère Geneviève de Sainte-Thérèse.
  • 20 février 1893 : Élue Prieure pour la première fois. Elle sera remplacée par Mère Marie de Gonzague le 21 mars 1896.
  • hiver 1894 : Ordonne à Thérèse d’écrire ses souvenirs d’enfance.
  • juin 1897 : Propose à Mère Marie de Gonzague d’éditer les écrits de Thérèse.
  • 19-20 octobre 1898 : Parution de l’Histoire d’une Âme. Elle a pris une grande part à la préparation du livre.
  • 1902 : Mère Agnès de Jésus redevient Prieure.
  • 1909 : Au moment où se prépare le « Procès » de Thérèse, Sœur Agnès de Jésus redevient prieure.
  • 1923 : Pie XI la confirme Prieure à vie. Elle sera un élément majeur du rayonnement de Thérèse dans le monde. Le volume de sa correspondance sera considérable.
  • 7 juin 1944 : L’incendie ravage Lisieux. Le Supérieur de la Mission de France presse la Mère Prieure de quitter le monastère pour se réfugier, avec les carmélites, dans la Crypte de la Basilique.
  • 27 août 1944 : Après 80 jours, retour au Carmel intact.
  • Janvier 1949 : Atteinte d’une congestion pulmonaire.
  • 28 juillet 1951 : Meurt à l’âge de 90 ans.
  • 1er août 1951 : Obsèques solennelles sous la présidence de S.E. Mgr. Picaud, Evêque de Bayeux et Lisieux.

Léonie

(Sœur Françoise-Thérèse)

Leonie Martin

Sœur de Thérèse de Lisieux et troisième fille de Louis et Zélie Martin, elle a été religieuse sous le nom de sœur Françoise-Thérèse de 1899 à sa mort le 17 juin 1941. Le procès en béatification de Léonie Martin s’est ouvert en 2015 : non parce qu’elle était la sœur de Thérèse de Lisieux ou la fille des saints Louis et Zélie Martin, mais parce que malgré sa grande fragilité, elle a atteint les sommets de la sainteté. Enfant difficile, en mauvaise santé, victime à I’insu de sa famille de mauvais traitements, elle devra s’y reprendre à quatre fois pour devenir visitandine, mais saura faire de ses difficultés le creuset d’une humilité rayonnante. Elle est aujourd’hui un modèle pour des milliers de personnes.

Visiter le site du monastère de la Visitation

  • 3 juin 1863 : Naissance de Léonie, 3e fille des Martin, à Alençon.
  • 23 mai 1875 : Première Communion à Notre-Dame d’Alençon.
  • 18 juin 1877 : Accompagne sa mère malade à Lourdes avec Marie et Pauline.
  • 3 octobre 1881 : Termine ses études chez les Bénédictines à Lisieux où elle était pensionnaire. Elle a 18 ans.
  • 13 mai 1883 : Guérison miraculeuse de Thérèse par la Vierge en présence de Léonie.
  • 14 juin 1884 : Marraine de confirmation de Thérèse.
  • 7 octobre 1886 : Pendant le séjour de M. Martin et de ses 4 filles à Alençon. 1er essai de vie religieuse chez les Clarisses. Elle n’y restera que 2 mois.
  • 16 juillet 1887 : A 24 ans, elle entre à la Visitation de Caen.
  • 6 janvier 1888 : Léonie sort de la Visitation de Caen après 6 mois.
  • 10 janvier 1889 : Assiste à la prise d’Habit de Thérèse avec M. Martin et Céline.
  • 12 février 1889 : M. Martin est interné au Bon-Sauveur à Caen où il restera plus de 3 ans. Léonie et Céline le visitent régulièrement.
  • 24 juin 1893 : Seconde entrée à la Visitation de Caen.
  • 6 avril 1894 : Prise d’habit sous le nom de soeur Thérèse-Dosithée.
  • 20 juillet 1895 : Après deux ans à la Visitation de Caen, Léonie, à 32 ans, va vivre chez les Guérin à Lisieux.
  • 17 juillet 1897 : Dernière lettre de Thérèse à Léonie qui lui assure qu’elle sera Visitandine.
  • 4 octobre 1897 : Inhumation de Thérèse. Léonie conduit le deuil.
  • 28 janvier 1899 : 3e entrée à la Visitation de Caen, à 35 ans 1/2, ce sera définitif.
  • 30 juin 1899 : Nouvelle Prise d’Habit de Léonie, sous le nom de sœur Françoise-Thérèse, à la Visitation de Caen.
  • 2 juillet 1900 : Profession à la Visitation de Caen.
  • Août 1910 : Elle est témoin au Procès Informatif pour la Cause de Béatification de Thérèse à Bayeux.
  • Septembre 1915 : Rencontre avec ses trois sœurs au Carmel de Lisieux pour le Procès Apostolique de la Cause de Béatification de Thérèse.
  • 29 avril 1923 : Béatification de sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus à Saint-Pierre de Rome, par Pie XI. Léonie visitandine et ses trois sœurs carmélites y sont invitées mais elles déclinent l’invitation pour rester fidèles à leurs vocations de cloîtrées.
  • 16 juin 1941 : Mort à la Visitation de Caen, à 78 ans.
  • 11 mars 1945 : La châsse des reliques de Thérèse vient à la Visitation de Caen, au retour des fêtes à Paris en l’honneur de sainte Thérèse, Patronne de la France, pour saluer les restes mortels de Léonie dans la crypte. Depuis environ quinze ans, cette Crypte a été rendue accessible aux nombreux pèlerins qui viennent prier sur la tombe de Léonie.
  • 24 janvier 2015 : L’ouverture du procès en béatification de sœur Françoise-Thérèse, plus connue sous le nom de Léonie Martin, sœur de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, a été annoncée officiellement à Caen. Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux, a proclamé cette annonce au cours d’une messe célébrée au monastère de la Visitation où elle a été religieuse de 1899 à 1941.

Céline

(Sœur Geneviève de la Sainte Face)

Celine Martin

Sœur de sainte Thérèse de Lisieux : 1869-1959

  • 1885 : Céline quitte l’Abbaye, où elle avait été « présidente des Enfants de Marie ». Elle avait remporté presque toujours les premiers prix.
  • Avril 1888: Demandée en mariage. Céline fait de la peinture et de la photographie.
  • 16 juin 1888 : Céline annonce à son père son désir d’être religieuse.
  • 12 février 1889 : M.Martin entre au Bon Sauveur à Caen pour y être soigné. Céline s’installe à proximité, chez les Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul, avec Léonie pendant trois mois.
  • 8 décembre 1889 : Le R.P. Pichon, son directeur, l’autorise à faire le vœu de virginité.
  • 29 juillet 1894 : M. Martin succombe à une crise cardiaque, assisté de Céline.
  • 14 septembre 1894 : Céline entre au Carmel (avec son appareil photo).
  • 5 février 1895 : Novice, qui avait d’abord porté le nom de Sœur Marie de la Sainte Face, elle prend l’Habit et devient Sœur Geneviève de Sainte Thérèse et de la Sainte Face.
  • 9 juin 1895 : Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus sollicite au cours de la messe de la Sainte Trinité, la permission de s’offrir en victime à l’Amour Miséricordieux.
  • 11 juin 1895 : Offrande avec Céline.
  • 24 février 1896 : Profession
  • 1898 – 1899 : Toute sa vie, Sœur Geneviève prend une part active à la diffusion du Message de Thérèse par l’écrit, la photo et l’image.
  • 1952 : Parution de « Conseils et Souvenirs » de sœur Geneviève.
  • 24 février 1956 : Jubilé de Diamant. Mgr Jacquemain, Evêque de Bayeux et Lisieux autorise l’ouverture du Procès Informatif de la Cause du Serviteur de Dieu, Louis Martin.
  • 25 février 1959 : Mort de Sœur Geneviève.