L'évènement est terminé.

« C’est la confiance… qui doit nous conduire à l’Amour » par Frère Yannick Bonhomme

Infos et inscriptions :

  • Tel. : +33 (0)2 31 48 55 10

Thérèse aspire à l’Amour quand elle lit la Vive Flamme d’Amour de Saint Jean de la Croix. En 1891 (elle a dix-huit ans), un prêtre la lance « sur les flots de la confiance et de l’Amour » sur lesquels elle n’osait avancer, étant plutôt retenue sur ce chemin audacieux, même par sa sœur Pauline, Mère Agnès de Jésus, qui deviendra prieure en 1893. C’est vers 1894 que la jeune sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face (tel est son vrai nom, résumé de sa vocation), découvre, après des années de recherche, la voie de l’enfance spirituelle qui va transformer sa vie. La vie chrétienne n’est autre que la vie d’enfant du Père (« fils dans le Fils »), inaugurée au baptême et vécue dans une confiance absolue. « Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume de Dieu », dit Jésus (Mt 18,3).

        

Cour intérieure de l’Ermitage Sainte Thérèse