---
logo

Sainte Thérèse écrit à sa sœur Léonie, à la Visitation de Caen : « Je viendrai chanter l'Alleluia bien longuement avec toi […] Après la Résurrection je reprendrai ma harpe, oubliant un moment que je suis exilée ; avec toi je chanterai le bonheur de servir Jésus et d'habiter en sa maison, le bonheur d'être son épouse pour le temps et pour l'Eternité !... » (LT 175, 24 février 1895). Et c’est aujourd’hui !..

---

Dans la poésie, « Vivre d’Amour », fruit de sa prière silencieuse en adoration devant le Saint-Sacrement, Thérèse chantera : « Vivre d'Amour, c'est vivre de ta vie, Roi glorieux, délice des élus. » C’est là le fruit de la relation de Thérèse avec le Seigneur Jésus, vivant au matin de Pâques, ressuscité d’entre les morts.

 

Vivre d'Amour, c'est te garder Toi-Même

Verbe incréé, Parole de mon Dieu,

Ah ! tu le sais, Divin Jésus, je t'aime

L'Esprit d'Amour m'embrase de son feu

C'est en t'aimant que j'attire le Père

Mon faible cœur le garde sans retour.

O Trinité ! vous êtes Prisonnière

            De mon Amour !.....

 

Vivre d'Amour, c'est vivre de ta vie,

Roi glorieux, délice des élus.

Tu vis pour moi, caché dans une hostie

Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !

A des amants, il faut la solitude

Un cœur à cœur qui dure nuit et jour

Ton seul regard fait ma béatitude

           Je vis d'Amour !...

---

 Sainte Thérèse au Carmel a réjoui ses sœurs à chaque fête. Elle a composé des pièces de théâtre appelées « Récréations pieuses ». Le 25 décembre 1894, elle met en scène au chauffoir de la communauté, « Les anges à la crèche » où elle met dans « la bouche » de l’Ange de la Résurrection à l’adresse de l’Ange de l’Enfant-Jésus :

 

« Ne pleure plus, ange du Dieu sauveur

Je viens du Ciel pour consoler ton cœur.

Ce faible enfant

Un jour sera puissant

Il ressuscitera

Pour toujours Il régnera !... »

 

Puis se tournant vers l’Enfant-Jésus :

 

O Dieu caché sous les traits d’un enfant !

Je te vois rayonnant

Et déjà triomphant !..

 

Je lèverai la pierre du tombeau,

Et contemplant ton visage si beau

Je chanterai

Et me réjouirai

Te voyant de mes yeux

Ressusciter glorieux »

 

Ainsi sainte Thérèse fait le lien hautement christologique entre Pâques et Noël pour désigner le même Seigneur qui nous apporte le Salut.

---

Dans la lumière de ce Saint Jour de Pâques, et nous le dirons pendant toute cette Octave de Pâques, « Aujourd’hui le Christ est ressuscité d’entre les morts », Joyeuses Pâques à chacune et chacun d’entre vous.

Comptez sur notre prière à toutes vos intentions à la Basilique de Lisieux, auprès de sainte Thérèse et des saints Louis et Zélie Martin.

Que la Résurrection du Seigneur Jésus soit notre raison d’espérer chaque jour.

Comme sainte Thérèse, que le Seigneur Jésus nous donne de vivre de sa Vie, de son Amour.

Qu’Il libère en nous le bonheur de nous savoir aimés de Dieu et de pouvoir par Lui, avec Lui et en Lui, aimer comme Lui.

Qu’Il nous donne de goûter avec délice à l’abondance de sa gloire, la grâce d’être appelés « enfants de Dieu ».

Père Olivier Ruffray

Recteur du Sanctuaire de Lisieux

---