Retraites

Du 01 avril 2020 au 30 nov. 2020

RETRAITES 2020

Des temps de ressourcement sont proposés toute l’année pour se rapprocher de sainte Thérèse, la rejoindre dans le cœur de l’Eglise où elle est l’Amour.
Vous aurez l’occasion de prier avec elle, la suivre dans sa « Petite Voie » de confiance, pour mieux avancer sur nos chemins de foi.

L’Ermitage offre un cadre propice au silence, à la prière, et aux échanges avec le prédicateur et les pèlerins.

En plus des enseignements vous serez accompagnés sur les pas de Thérèse : visites, célébrations et prière.

Renseignement / Inscriptions :

02.31.48.55.10 ermitage@therese-de-lisieux.com www.therese-de-lisieux.com

 

Retraite : « Sous le regard de Dieu avec sainte Thérèse »

  • du dimanche 19 avril (soir) au samedi 25 avril (matin)
    Père Patrick Lemoine, vice-recteur

Thérèse est sur nos chemins de vie, regardons son aventure et la nôtre….Dieu l’a touchée à 13 ans d’une façon singulière. Il est entré dans son cœur et en a fait un apôtre. Sur les pas de Thérèse, laissons Jésus nous rejoindre là où nous sommes, comme nous sommes; laissons-le habiter notre cœur de son Amour transformant. Sainte Thérèse vient nous retrouver pour nous faire entrer dans son aventure. Par la simplicité de son enseignement, elle va nous mettre en route sur les pas de Dieu. Le propos de cette retraite est de vous plonger dans la profondeur de son message, de vous laisser travailler par ce que la petite Thérèse nous transmet de ses découvertes de la vie spirituelle.

 

Retraite : « Dieu au cœur de l’homme »

  • du dimanche 21 (soir) au samedi 27 juin (matin)
    Frère Yannick Bonhomme, carme

L’être humain est un être de désir et ce désir est infini en lui, c’est là sa grandeur, s’il est bien orienté. C’est en même temps l’appel de Dieu au fond du cœur de l’homme. Il y a, en ce lieu, deux infinis qui sont appelés à se rencontrer. Thérèse a laissé ce désir orienter sa vie. La lecture de ses textes nous servira de repère pour oser inventer notre vie à la suite du Christ.

 

Retraite : “Ma seule joie sur cette terre, c’est de pouvoir te réjouir ! »

  • du dimanche 2 (19h) au samedi 8 août (9h)
    Père Pierre Descouvemont

Le Père Pierre Descouvemont est un prédicateur chevronné de la spiritualité de la Petite Thérèse. Pour cette retraite, il prend appui sur l’une de ses poésies composée en clôture.

Ma joie, c’est de lutter sans cesse afin d’enfanter des élus. C’est le cœur brûlant de tendresse de souvent redire à Jésus : « Pour toi, mon Divin petit Frère Je suis heureuse de souffrir Ma seule joie sur cette terre C’est de pouvoir te réjouir. » Poésie (PN 45)

Le 25 décembre 1886, au « jour inoubliable de Noël », Thérèse reçut la grâce de sa complète conversion. C’est en revenant aux Buissonnets après la messe de minuit, où Thérèse « avait eu le bonheur de recevoir le Dieu fort  », c’est-à-dire qu’elle avait communié, que le «  petit miracle » se réalisa. C’est une grâce eucharistique. Celui qui s’est fait, par amour pour nous, le petit Enfant de la crèche, se fait aussi chaque jour, par amour pour nous, la petite Hostie de l’Eucharistie. Cette nuit bénie de Noël est la « nuit lumineuse qui éclaire les délices de la Trinité Sainte. » En venant sur la terre, homme parmi les hommes, le Verbe Dieu, Jésus, nous offre un admirable échange : il prend notre faiblesse pour nous donner sa force. Thérèse en a fait l’expérience en cette nuit de la Nativité 1886 et elle le dit : «  En cette nuit où Il se fit faible et souffrant pour mon amour, Il me rendit forte et courageuse, Il me revêtit de ses armes… »

Dans sa miséricorde, Jésus lui donne la force d’âme qui lui sera nécessaire pour commencer « cette course de géant » qui la conduira au Carmel et à la sainteté, et la placera  parmi les grands maîtres spirituels de l’Eglise, parmi les plus puissants conducteurs d’âmes de tous les temps.

Retraite : « Sainte Thérèse et saint Paul »

  • du dimanche 6 (19h) au samedi 12 septembre (10h)
    Sœur Roseli Olian, ast

L’expérience de foi de Saint Paul et Sainte Thérèse : l’acceptation de ses propres faiblesses attire la miséricorde de Dieu.  « Ma grâce te suffit ; ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. » (2 Cor 12,9)

Retraite : « L’appel du désert avec Charles de Foucauld et Thérèse Martin »

  • du dimanche 8 (19h) au samedi 14 novembre (10h)
    Père René Mahlère, chapelain

« La vie cachée peut-elle être un choix pour répondre à la volonté de Dieu ? C’est là que nous acquérons pour pouvoir donner ; que la lumière se fait dans notre esprit ; que la flamme de l’amour divin brûle dans nos cœurs. »