Le Portrait d’une âme que j’aime

M oi je connais un coeur, une âme très aimante,

A yant reçu du Ciel une sublime Foi,

R ien ne peut ici-bas ravir cette âme ardente :

I l n’y a que Jésus qu’elle nomme son Roi.

E nfin, cette belle âme est grande et généreuse,

D ouce et vive à la fois, toujours humble de coeur.

U n horizon lointain… l’étoile lumineuse

S uffisent bien souvent pour l’unir au Seigneur.

A utrefois je la vis aimant l’indépendance

C hercher le bonheur pur et la vraie liberté….

R épandre des bienfaits était sa jouissance

E t s’oublier toujours, sa seule volonté !…

C e fut le coeur divin qui captiva cette âme

OE uvre de son amour, digne du Créateur

U n jour je la verrai comme une pure flamme

R ayonner dans le Ciel auprès du Sacré Coeur.

Un coeur d’enfant reconnaissant