Week-end fiancés

Du 10 nov. 2018 au 17 nov. 2019
Horaires :
Du samedi 9h30 au dimanche 15h
Lieu :
Ermitage Sainte-Thérèse, 23 rue du Carmel

Week-end
du 10 au 11 novembre 2018

Inscriptions : laurence.p@therese-de-lisieux.com

Vous vous préparez au mariage, vous êtes fiancés ou pas. Vous cherchez un week-end spirituel et de détente : le week-end dans la grâce des saints Louis et Zélie Martin est pour vous.

  • Dates année 2019
    Du 2 au 3 mars
    Du 16 au 17 novembre

Week-end à Lisieux pour se préparer au sacrement de mariage en vue de bâtir sa famille l’exemple des saints époux Martin

 

Les saints Louis et Zélie Martin, en tant que couple marié et parents de 8 enfants, occupent une place unique dans l’Eglise. Leur mission est un appel à une perception renouvelée du sacrement de mariage et de la vocation de parent dans une famille. A travers eux nous est donnée la grâce de grandir dans le cadre de la spiritualité du mariage. Dès le début de leur mariage, Louis était là pour Zélie, compréhensif, aidant et prenant soin d’elle.

 

Catéchèse en français du Pape François lors de l’audience générale du 24 octobre 2018, place Saint-Pierre.

« L’être humain a besoin d’être aimé sans conditions », a affirmé le pape François à l’audience générale de ce 24 octobre 2018 : on ne peut pas aimer seulement tant que ça convient, l’amour doit être définitif, a-t-il insisté.

Depuis la place Saint-Pierre, le pape a poursuivi ses catéchèses sur le Décalogue, en méditant sur le 6ème Commandement, « tu ne commettras pas d’adultère ». Avant le mariage, il a plaidé pour « un discernement approfondi sur la qualité de la relation et un temps de fiançailles pour la vérifier », car « les fiancés ne peuvent pas se promettre fidélité, seulement sur la base de la bonne volonté ou de l’espoir que « tout fonctionne » : ils ont besoin de prendre appui sur le socle de l’amour fidèle de Dieu ».

La préparation au mariage doit être un « catéchuménat », a-t-il souligné dans sa catéchèse en italien, car on ne joue pas avec l’amour, cela ne peut pas être seulement trois ou quatre conférences en paroisse, il faut de la maturité, du temps, c’est « un sacrement ».

Quelles sont les valeurs du mariage au regard de l’Eglise ? Comment se préparer à ce sacrement ? Suis-je prêt à m’engager pour la vie ? Pour répondre à ces questions, le Sanctuaire organise un week-end de réflexions sous l’égide des saints Louis et Zélie Martin.

Louis et Zélie vivent en un temps où la rupture entre foi et culture paraît très nettement. La société ne voit plus sa référence essentielle dans le christianisme.
Nos époux savent par expérience que sans Dieu, l’homme perd jusqu’à son identité. Aussi ils ne sont pas indifférents.
Bien au contraire, comme le rappelle Céline : « Mes parents s’intéressaient beaucoup au salut des âmes. Ils priaient et faisaient prier pour les pécheurs. » (Mes Saints Parents, p. 34)

Convaincue que la sainteté était pour tous, Thérèse écrivait à une de ses amies d’enfance qui, était mariée : « Avant même votre mariage, elle [la Sainte Vierge] a voulu que l’âme à laquelle vous deviez être unie, ne fasse qu’un avec la vôtre par l’égalité des sentiments. Quelle grâce pour vous de vous sentir si bien comprise et surtout de savoir que votre union sera immortelle, qu’après la vie vous pourrez encore aimer l’époux qui vous est si cher !… (…) Le chemin que nous suivons est bien différent, cependant le terme est le même. Toutes les deux nous ne devons avoir qu’un même but : nous sanctifier dans la voie que le Bon Dieu nous a tracée… » (LT 166)

Pour le « Week-end fiancés  »

Renseignements et inscriptions : 02 31 48 55 08 ; info chez therese-de-lisieux.com

Les participants seront accueillis par Père Olivier Ruffray, recteur qui dispensera des enseignements adaptés aux fiancés.

Vous aurez des moments de partage à deux, la visite de la maison familiale « Les Buissonnets »,… En allant prier auprès de leurs reliques, vous confierez votre union et votre futur foyer dans la confiance et l’amour.

Témoignage de Magali : « A travers Louis et Zélie Martin, je comprends que l’amour conjugal et filial sont une expression de sainteté. Ainsi ces dernières années, je me suis sentie plus proche d’eux car je souhaite fonder une famille. Leur exemple de vie me touche particulièrement : l’amour conjugal visible dans les lettres où ils parlent l’un de l’autre, ou encore l’éducation donnée à leurs enfants, à la fois stricte et affectueuse. Ils ont appris à leurs filles le respect de l’autre, l’attention, la charité envers les plus nécessiteux. »

Photo souvenir de fiancés venus à Lisieux

Témoignage
 A Lisieux nous nous sommes promis l’un à l’autre. Plusieurs années plus tard nous nous sommes mariés le 01/10 jour de sa fête, et nous avons placé notre foyer entre ses mains et celles de ses saints parents. Nous avons 6 enfants dont un petit jean bosco décédé en 2017.

Le couple formé par Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie se sont engagés réellement dans le sacrement de mariage pour vivre et rayonner l’amour de Dieu. Recherchant l’unité de toute la vie, avec une belle fécondité, ils se sont mis généreusement au service de tous pour le bien commun, dans l’Eglise et le monde, en laissant toujours à Dieu la seule place qui est la sienne, la première. Laissons la parole à Monsieur Martin dont la conclusion d’une lettre à sa femme exprime merveilleusement toute la qualité relationnelle des époux :  » Ton mari et vrai ami, qui t’aime pour la vie ! « . Rapporté dans « Histoire d’une famille », R.P PIAT.

L’union était remarquable dans cette famille, non seulement entre les époux mais aussi entre les parents et les enfants. Vous découvrirez sainte Thérèse, la sainte de l’amour, ainsi que les saints Louis et Zélie Martin à travers leurs échanges de lettres.

« Quand je pense à ce que le Bon Dieu, en qui j’ai mis toute ma confiance et entre les mains de qui j’ai remis le soin de mes affaires, a fait pour moi et mon mari, je ne puis douter que sa divine Providence ne veille avec un soin particulier sur ses enfants. »  Zélie, Correspondance familiale 1

Louis et Zélie : un mariage d’amour

Quel bonheur de se mettre sous le regard de Louis et Zélie Martin. Ce couple dont la sainteté a éveillé celle de leurs enfants. La base d’une famille, c’est le couple parental. Qui est ce couple formé par Louis et Zélie ?

A sa fondation en Dieu, le 13 juillet 1858, Louis et Zélie ont fait le choix d’un mariage célébré après minuit. Par ce geste ils soulignent l’essentiel : le sacrement. Rappelant que l’engagement pris devant Dieu est ce qui compte avant tout.

Au début de leur vie maritale, par respect mutuel, les époux font vœux de continence à l’intérieur de leur mariage qu’ils vivront pendant dix mois et témoigneront par la suite de la solidité que ce choix a donnée à leur couple. Zélie raconte à Pauline : « Ton père me comprenait et me consolait de son mieux, car il avait des goûts semblables aux miens ; je crois même que notre affection réciproque s’en est trouvée augmentée, nos sentiments étaient toujours à l’unisson et il me fut toujours un consolateur et un soutien » CF 192.

Lorsque leur confesseur les invite à mettre un terme à leur chasteté, Louis et Zélie sont prêts à vivre leur amour en toute plénitude. La venue des bébés les confirme dans leur vocation d’élever leurs enfants selon leur expression « vers le Ciel ». C ‘est dans et par leur mariage plein de tendresse réciproque qu’ils se sanctifieront.

Pour être à l’école des saints Louis et Zélie Martin

L’Eglise, en inscrivant les bienheureux Louis et Zélie Martin au Livre des Saints, établit qu’ils soient honorés avec piété et dévotion parmi les Saints dans l’Eglise universelle.

Les saints Louis et Zélie Martin sont proches de nous par leur façon de vivre leur amour de couple, de parents, par leur insertion dans la vie locale et paroissiale. Ils ont vécu les mêmes bonheurs et les mêmes drames que leurs contemporains.

Leurs témoignages nous ouvrent, nous aussi, au sens que nous donnons à nos vies et à l’espérance. L’Eglise nous les propose comme des amis qui désormais nous accompagnent.

 

Prière de neuvaine aux saints Louis et Zélie Martin

Prière de Neuvaine à télécharger

L’oraison est la prière silencieuse, cœur à cœur avec le Seigneur, où l’on se tient, dans la foi, en sa présence et en ouvrant son cœur à sa miséricorde et à sa grâce.