Zélie Guérin

mère de Thérèse de Lisieux

1831-1877

Zélie Guérin
Zélie Guérin
mère de sainte Thérèse

Née le 23 décembre 1831 à Gandelain, dans l’Orne, Marie-Azélie Guérin était une femme intelligente et une travailleuse acharnée.

Elle avait songé à devenir religieuse, mais la supérieure de l’Hôtel-Dieu d’Alençon avait découragé net la postulante.

Déçue, elle apprend le métier de dentellière. Elle y excelle si rapidement qu’à vingt-deux ans elle s’installe à son compte, rue Saint Blaise, travaillant d’abord avec sa soeur aînée, Marie-Louise.

Mais bientôt celle-ci la quitte pour entrer au monastère de la Visitation, au Mans. Soeur Marie Dosithée restera toute sa vie la conseillère spirituelle de Zélie, comme de son jeune frère Isidore, l’enfant gâté de la famille.

La dentellière maniait aussi bien le porte-plume que l’aiguille. De façon très vivante, elle raconte à sa soeur visitandine, puis à ses aînées pensionnaires au Mans près de leur tante, les menus faits de sa vie quotidienne. C’est notamment grâce à cette correspondance que nous avons des détails savoureux sur la petite enfance de Thérèse.