Une nouvelle place Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus

La Sainte a donné son nom à la place située près de la cathédrale de Gallipoli, un an après la célébration du Centenaire du Miracle opéré par l’intercession de sainte Thérèse en faveur de Carmélites.

Gallipoli Il y a juste un an, le 16 janvier 2010, Gallipoli célébrait le Centenaire du Miracle opéré par l’intercession de Sainte Thérèse en faveur des Carmélites (voir TDL n° 907, février 2010 ) qui les sauvait matériellement de la misère et qui authentifiait la « petite voie » du futur jeune Docteur de l’Eglise.

Les Gallipolini tiennent parole

En effet, au moment du départ des Reliques de la sainte, le curé de la Cathédrale avait prononcé un discours dans lequel il exprimait au Maire et aux administrateurs de cette belle Cité que soit donné le nom de la Sainte à l’une des rues adjacentes au monastère, voulant ainsi renforcer les liens qui unissent la Sainte à la ville de Gallipoli. Après avoir réussi enfin à accomplir toutes les formalités administratives, voilà que c’est chose faite et mieux encore que ce que nous espérions… Le choix ne s’est pas porté sur une petite rue mais sur la place située près de la cathédrale. C’est donc le cœur de l’antique Cité qui est dédié à notre céleste bienfaitrice.

L’inauguration

Nous ne pouvions fêter cela en sourdine. L’événement fut fêté en toute pompe grâce à l’ardente activité de Don Piero De Santis, curé de la cathédrale et chapelain du Monastère. Le 16 janvier 2011, à 18h30, Mgr Domenico Umberto D’Ambrosio, archevêque de Lecce, a présidé la Messe Solennelle à l’église du monastère des Carmélites, en présence de nombreux prêtres, des autorités civiles et militaires et d’une telle foule qu’il avait fallu dresser des écrans géants jusqu’à l’emplacement de la cathédrale. Après la messe, nous nous sommes rendus en procession jusqu’à la place en portant la statue de Sainte Thérèse. Là le maire, Dr. Giuseppe Venneri, a adressé un beau discours dans lequel il a expliqué les motifs qui ont porté le Conseil Municipal à voter, à l’unanimité, en faveur de l’attribution de cette place à la Sainte de Lisieux. L’archevêque a ensuite procédé à la bénédiction de la place et de la Cité. Puis, avec le Maire, ils ont découvert l’inscription sur céramique qui ratifie définitivement que désormais nous nous trouvons là sur la « Place Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ». Aussitôt, il y eut un tonnerre d’applaudissements tandis qu’un groupe d’enfants lâchait vers le ciel des ballons porteurs du nom de la Sainte. La procession a ensuite rapporté la statue de Sainte Thérèse à la Cathédrale, accompagnée d’un feu d’artifice. Pour conclure, nous y avons chanté l’hymne du Te Deum pour remercier le Seigneur de tous les bienfaits dont il comble notre cœur. Encore une fois, Gallipoli a voulu donner la preuve de son amour pour Thérèse et combien elle tient à maintenir et a renforcer ce lien.