Thérèse de Lisieux, une espérance pour les familles

Paradoxe, à première vue, de demander à une jeune femme cloîtrée du XIXe siècle une parole pour les familles du troisième millénaire ?

Auteur : Jacques Gauthier

Paradoxe à première vue, de demander à une jeune femme cloîtrée du XIXe siècle une parole pour les familles du troisième millénaire ?

Aux JMJ de Paris de 1997, Jean Paul II parlait déjà de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus comme d’une « … maîtresse de sagesse spirituelle de beaucoup de personnes consacrées ou de laïcs ».

On comprendra aisément, à la lecture de cet ouvrage, ce que la petite Thérèse peut apporter, à travers sa propre expérience : son enfance a été profondément marquée, peut-être plus que tout autre saint, par sa vie de famille, toute sa jeunesse a été entourée de beaucoup d’amour.

Au cœur de cette « petite église domestique » que constitue chaque famille, Thérèse se fait tout à la fois conseillère en vie conjugale (elle a vécu l’union sponsale avec le Christ) et en éducation familiale (elle a été maîtresse des novices). Et la voilà au fil des pages qui trace tout un programme pour les couples et les familles, enseignant à chacun à « supporter avec douceur ses imperfections » ?

Marié et père de quatre enfants, Jacques Gauthier est professeur de théologie à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Ce canadien essayiste et conférencier, a publié une trentaine de livres dont les deux succès que sont les défis du jeune couple (1991) et la crise de la quarantaine (1999). Amoureux de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, il lui a déjà consacré trois ouvrages.

Éditions des Béatitudes - 140 pages - 12.80 €