Edito Thérèse de Lisieux n° 994 – janvier 2018

Père Olivier Ruffray130

« Je serai l’Amour… »

Trois événements majeurs parmi d’autres, marqueront l’année 2018au Sanctuaire de Lisieux. Il y a 130 ans, le lundi 9 avril 1888, la jeune Thérèse Martin entrait au Carmel de Lisieux. Le 12 juillet 1858 à minuit, il y a 160 ans, Louis et Zélie Martin célébraient leur mariage en l’église Notre-Dame d’Alençon. Tandis qu’il y a 120 ans, en octobre 1898, un an après « L’entrée dans la vie » de soeur Thérèse, paraissait la première édition de « Histoire d’une âme ».
Quel lien existe-t-il entre ces trois événements, si ce n’est l’amour qui les conduit !..
Pour l’amour de Jésus, Thérèse s’est livrée à Lui : « O Jésus, je le sais, l’amour ne se paie que par l’amour, aussi j’ai cherché, j’ai trouvé le moyen de soulager mon cœur en te rendant Amour pour Amour » (Ms B, 4r°)…
En regardant Louis et Zélie, nous comprenons que la source de l’Amour qu’ils ont l’un pour l’autre, s’origine dans le cœur de Dieu car « Dieu est amour » (1 Jean 4,8). Ils se sont laissés aimer par Dieu. Ils se sont aimés l’un et l’autre de ce même amour de Dieu qui traversait et irriguait leur amour humain. Ils ont appris à chacune de leurs filles à aimer, tout simplement…

Le cœur des « Manuscrits autobiographiques  » de sainte Thérèse nous invite à l’Amour : « Je compris que l’Église avait un Cœur, et que ce Cœur était brûlant d’Amour. Je compris que l’Amour seul faisait agir les membres de l’Église, que si l’Amour venait à s’éteindre, les Apôtres n’annonceraient plus l’Évangile, les Martyrs refuseraient de verser leur sang. Je compris que l’Amour renfermait toutes les vocations, que l’amour était tout, qu’il embrassait tous les temps et tous les lieux… en un mot, qu’il est éternel !… Et sainte Thérèse de poursuivre : « Alors dans l’excès de ma joie délirante, je me suis écriée : O Jésus, mon Amour… ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour… Oui j’ai trouvé ma place dans l’Église et cette place, ô mon Dieu, c’est vous qui me l’avez donnée… dans le Cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour… ainsi je serai tout… ainsi mon rêve sera réalisé !!!… » (Ms B, 3v°).

Au commencement de cette année 2018, que vous souhaiter si ce n’est d’aimer : « Oh ! qu’elle est douce la voie de l’Amour !… Comme je veux m’appliquer à faire toujours avec le plus grand abandon, la volonté du Bon Dieu !… » (Ms A, 84v°).

En 2018, prions pour les vocations ! Demandons des religieuses et des religieux, des prêtres pour chacun de nos diocèses, des époux et parents comme Louis et Zélie, des célibataires donnés à Dieu et aux autres, des familles saintes, renouvelées dans l’Esprit Saint où il fera bon vivre de l’Amour de Dieu révélé, Jésus notre Sauveur et Rédempteur, don de l’amour du Père. Bonne et sainte Année !.. Dans la joie de Dieu fait homme, Père Olivier Ruffray, Recteur du Sanctuaire Directeur du Pèlerinage

Père Olivier Ruffray,
Recteur du Sanctuaire
Directeur du Pèlerinage

Retrouvez le sommaire de la revue de ce mois-ci en suivant le lien ci-dessous T.d.L N° 994 du mois de janvier 2018

Documents à télécharger