Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus - Le pur amour est-il bien dans mon coeur ?

Ce livre retrace la quête de vérité dont a vécu la sainte de Lisieux jusqu’à son dernier souffle.

Auteur : Pierre d’Ornellas

Thérèse de l’Enfant-Jésus est le premier Docteur de l’Eglise dont nous ayons des photos. Son regard en dit long sur cette jeune fille assoiffée du vrai de la vie. Ce livre retrace la quête de vérité dont a vécu la sainte de Lisieux jusqu’à son dernier souffle.

Elle a supplié Dieu de voir les choses telles qu’elles sont. Il lui a montré sa « petitesse ». Pour elle, c’est la plus grande grâce qu’elle a reçue. Pourtant, en regardant les photos de Thérèse, on découvre une « femme » au visage « tellement beau, tellement énergique, emprunt d’une grandeur indéfinissable ». Quel secret cache-t-elle sous sa « petitesse » ?

Thérèse se sait « toute petite ». Chez elle, ce mot vient de l’Ecriture Sainte. Elle la lit car elle cherche avec passion la vérité.

Au jour lumineux de Pâques 1896, elle entre dans la nuit du « néant » et partage l’expérience de ses « frères » qui vivent l’absence ou le rejet de Dieu. Dans ces « ténèbres épaisses », elle demeure « toute petite ». Là est sa force et sa grandeur.

En sa nuit, Thérèse est fille du Père. Totalement aimée de lui, elle l’aime à la folie. Créature devant son Créateur, elle est envahie par la paix.

En cherchant la vérité, notre Docteur est arrivé au pur amour. Alors que la nuit lui a tout enlevé, elle est restée indissolublement liée à son Père et Créateur. Ce lien de l’amour est celui de la liberté royale des enfants de Dieu. Amour et liberté sont descendus avec Thérèse à la table de l’athéisme. Elle s’y est assise, n’ayant pour nourriture que son pur amour et sa liberté, vivant uniquement du lien intime et vital qui unit l’homme à Dieu. Son génie est d’avoir voulu connaître l’exacte vérité de ce lien.

Thérèse surabonde alors de la vraie joie.

Pierre d’Ornellas est né en 1953. Membre de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie, il a été ordonné prêtre en 1984. Docteur en théologie en 1996, il a été directeur de l’Ecole Cathédrale de Paris et de la Faculté Notre-Dame. Evêque auxiliaire de Paris en 1997, il est archevêque de Rennes depuis mars 2007.

Parole et silence - 214 pages - 16.00 €

Vos témoignages

  • DfQZCchuTnSfapRVjgR 7 juin 2012 10:50

    Jeanie, I must confess that there is a speical place in my heart for dandelions. I know they’re a weed and anathema to most people, but to me they are little drops of sunshine promising warmer weather is coming soon. We don’t have dandelions here and I miss them.