Quelle joie de penser que cette Vierge est notre Mère ! Puisqu’elle nous aime et qu’elle connaît notre faiblesse, qu’avons-nous à craindre ?

Lettre d’information d’avril 2017

LT 226

Editorial

Père Olivier Ruffray130

Chers amis,

« Oh je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t’aime ».

Ainsi commence la dernière des poésies de sainte Thérèse (PN 54) la plus belle aussi, vraisemblablement. Céline rapporte les propos de sa sœur Thérèse : « J’ai toujours rêvé d’exprimer dans un chant à la Sainte Vierge tout ce que je pense d’elle ».

Au long des vingt-cinq strophes, Thérèse égrène avec le regard contemplatif de la Vierge Marie, toute la vie de Jésus, le Fils de Marie. Thérèse se reçoit de Lui pour être à son tour, l’enfant de Marie.

En ce mois de mai, relisons et méditons cette poésie pour que, d’une façon renouvelée, nous puissions dire avec Thérèse : « Oh je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t’aime ».

Bon mois de Marie,

Père Olivier Ruffray, recteur du Sanctuaire de Lisieux

Fêtes Liturgiques

Jeudi 25 mai -Ascension

  • 10h30 Messe, Basilique supérieure
  • 15h30 Vêpres

Samedi 27 et dimanche 28 mai - Journées avec le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus
Nous vous invitons à la journée de fête au programme de laquelle il y aura Messe, conférence, film, vénération des reliques, veillée…

Dimanche 4 juin -Pentecôte

  • 10h30 Messe, Basilique supérieure
  • 15h30 Vêpres 17h Messe, Basilique inférieure

Retraite :« Thérèse Docteur, une joie pour toute l’Eglise »

Thérèse Docteur, une joie pour toute l’Eglise …
«  Répondant à de nombreuses requêtes, après des études attentives, j’ai la joie d’annoncer que, le dimanche des missions, le 19 octobre 1997, en la Basilique Saint-Pierre de Rome, je proclamerai sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face Docteur de l’Eglise ». C’est en ces termes solennels, le 24 août 1997 lors de la clôture des JMJ de Paris, que le saint pape Jean-Paul II a annoncé la joie du doctorat de Thérèse. Une joie pour toute l’Eglise !
Née en 1873, Thérèse entre dans la Vie en 1897. Cent ans après, l’Eglise la proclame Docteur, c’est-à-dire qu’elle reconnaît en l’expérience spirituelle de Thérèse de Lisieux une voie sûre de sainteté. On peut, sans craindre de se tromper, suivre Thérèse pour suivre Jésus. Son enseignement marque pour toujours la vie et le chemin de l’Eglise. Il y a 60 ans, le Père Philippon, un des premiers commentateurs de Thérèse, n’hésitait pas à dire : «  Il faudra plusieurs siècles de recul pour mesurer dans toute son ampleur la mission spirituelle et doctrinale de la grande sainte de Lisieux. Dès maintenant elle nous apparaît dans l’éblouissement de sa gloire, comme la créatrice d’un nouvel âge de spiritualité ». Elle est, selon les mots de Pie XI qui l’a canonisée en 1925, une « Parole de Dieu  », un « message nouveau » ! Et tous les papes ont proclamé la vérité de la Petite Voie qu’elle a eu mission « de donner aux âmes  ». Aujourd’hui le pontificat du pape François est profondément inspiré par Thérèse. Il a commencé par un appel à retrouver « la Joie de l’Evangile », et il est désormais le pontificat de la Miséricorde ! Dans un monde marqué par la tristesse et la souffrance, le doctorat de Thérèse est une joie pour toute l’Eglise… et au delà ! Il est au cœur du Mystère d’Amour par lequel le Seigneur éclaire et conduit son Peuple jusqu’à la Joie dont il veut le combler pour toujours.

  • du dimanche 11 (19h) au samedi 17 juin (10h)
  • Père Sylvain Lamerand, chapelain
  • Centre spirituel de l’Ermitage Sainte-Thérèse
    23 rue du Carmel - 14100 Lisieux
    Réservation au 02 31 48 55 10 - E-mail : ermitage-ste-therese chez therese-de-lisieux.com

WE carmélitain

  • 10-11 juin - Week-end carmélitain Avec les Carmélites et Carmes de Lisieux
    sainte Elisabeth de la Trinité
    sainte Elisabeth de la Trinité

    Week-end « La Trinité nous regarde »
    avec nos saintes Elisabeth et Thérèse

Samedi 10 juin, à la chapelle du carmel (entrée libre)

Dimanche 11 juin, à la chapelle du carmel (entrée libre)

    • 9h Laudes
    • 9h30 Enseignement : « Connaître Dieu par les Ecritures »
    • 11h15 Eucharistie

au Carmel, 37 rue du carmel (sur inscription)

    • 12h15 Repas suivi des
    • 13h45 Questions , puis Partages en petit groupe

à la chapelle du carmel (entrée libre)

    • 15h15 Oraison
    • 16h Vêpres Châsse de Thérèse300

Week-end organisé par les sœur carmélites et les frères carmes de Lisieux

Zoom sur…. le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus en vue de la venue de ses reliques

Père Marie Eugène au Carmel 250 Henri Grialou, né le 2 décembre 1894 en Aveyron, s’oriente dès son enfance vers le sacerdoce. Après la Première guerre mondiale où il expérimente la puissante protection de Thérèse de l’Enfant-Jésus, il reprend ses études au Séminaire de Rodez, y témoignant d’une profonde vie spirituelle. La découverte de saint Jean de la Croix lui révèle sa vocation au Carmel où il entre au lendemain de son ordination sacerdotale, le 4 février 1922. Il prend le nom de Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus. Le Père Marie-Eugène pressent très tôt sa mission : comme carme, puis comme fondateur d’un institut séculier, il servira passionnément son Ordre et l’Église. Dès les débuts de son ministère, il s’emploie à diffuser la doctrine spirituelle des Maîtres du Carmel. Il assume diverses charges dans l’Ordre du Carmel. Son maître ouvrage, Je veux voir Dieu, synthèse des richesses doctrinales du Carmel, nous livre sa propre expérience spirituelle. Appelé par Dieu à transmettre sa grâce à un grand nombre d’hommes, il fonde à Venasque (Vaucluse, France), en 1932, l’Institut séculier Notre-Dame de Vie dont les membres, laïcs et prêtres, veulent témoigner du Dieu vivant et le révéler aux hommes de notre temps. Son désir est d’ouvrir à tous les chrétiens, en plein monde et dans la vie ordinaire, les chemins de la contemplation et de la sainteté. Il entre dans la Vie le 27 mars 1967, un lundi de Pâques, jour où lui-même aimait célébrer la joie pascale de Marie, Mère de Vie. Le Père Marie-Eugène est proclamé Bienheureux par l’Eglise le 19 novembre 2016.

Samedi 27 et dimanche 28 mai 2017 : Journées avec les reliques du Bienheureux Père Marie-Eugène de l’ Enfant-Jésus Programme.