La prise d’habit de Thérèse

par le Père Ribreau, chapelain au Sanctuaire

La fin de l’année 1888 est un moment de grande attente chez Thérèse, en vue de sa prise d’habit.

L’obstacle principal est l’état de santé de Monsieur Martin. Comme il n’est pas bien, on décide de repousser la cérémonie. « Contre toute espérance, notre Père chéri se remit de sa seconde attaque et Monseigneur fixa la cérémonie au 10 janvier 1889. »

Prise d'habit de Thérèse en images - Carmel de Lisieux
Prise d’habit de Thérèse en images - Carmel de Lisieux

Pour Thérèse, ce fut une grande fête : ThPriseHabitAvMEnt250

  • avec la présence de « son Roi chéri, jamais il n’avait été plus beau, plus digne… Ce jour fut son triomphe, sa dernière fête ici-bas… Je le compare à l’entrée de Jésus à Jérusalem, le jour des Rameaux… Comme celle de Notre divin Maître, sa gloire d’un jour fut suivie d’une passion douloureuse… »
  • avec la présence de la neige « j’avais toujours désiré que le jour de ma prise d’habit, la nature fut comme moi, parée de blanc… » En regardant les flocons, Thérèse pense : « quel est donc le mortel, si puissant fut-il, qui puisse en faire tomber du ciel pour charmer sa bien-aimée. » Devant l’incompréhension des personnes du monde, devant ces flocons de neige, Thérèse fait ressortir encore davantage « l’incompréhensible condescendance de l’Epoux des vierges, de Celui qui chérit les Lys blancs comme la NEIGE. »
  • ThPriseHabitSsMEnt250avec la bonté paternelle de l’évêque à son égard : « il disait à tout le monde que j’étais sa ’petite fille’. » Thérèse note ce qui n’était pas prévu : « A la fin de la cérémonie, Monseigneur entonna le TE DEUM… Un prêtre essaya de faire remarquer que ce cantique ne se chantait qu’aux professions, mais l’élan était donné et l’hymne d’action de grâces se continua jusqu’au bout. »

Grande fête en effet et qui va se poursuivre à l’intérieur de la vie de Thérèse : « Depuis ma prise d’habit, j’avais reçu d’abondantes lumières sur la perfection religieuse… » Manuscrit A 74 r

Pochette de tissu (fermée et ouverte) confectionnée dans la robe de prise d'habit de Thérèse et peinte par cette dernière - Carmel de Lisieux
Pochette de tissu (fermée et ouverte) confectionnée dans la robe de prise d’habit de Thérèse et peinte par cette dernière - Carmel de Lisieux