« Sur cette terre où tout change, une seule chose reste stable, c’est la conduite du Roi des Cieux à l’égard de ses amis ; depuis qu’Il a élevé l’étendard de la Croix, c’est à son ombre que tous doivent combattre et remporter la victoire. »

La lettre d’information septembre 2014

Thérèse, Lettre 226

PhRecteur0214R120

Editorial

Chers amis,

C’est la rentrée ! Pour les petits comme pour les grands.

Thérèse Martin a vécu douloureusement le temps de l’école : elle était trop jeune pour des camarades trop âgés déjà et elle en a souffert.

Elle écrit dans Histoire d’une âme : « J’ai souvent entendu dire que le temps passé au pensionnat est le meilleur et le plus doux de la vie, il n’en fut pas ainsi pour moi, les cinq années que j’y passai furent les plus tristes de ma vie. » Elle est scolarisée de l’âge de huit ans et demi à treize ans.

Nous confions à sainte Thérèse les enfants et les jeunes qui rentrent en classe ou en étude afin qu’ils puissent pleinement s’épanouir au fil du temps et trouver leur voie, leur vocation en se sachant aimés de Dieu.

Nous confions aux parents de sainte Thérèse, les bienheureux Louis et Zélie Martin, tous les parents qui abordent de nouveaux rythmes pour accompagner au mieux leurs enfants sur le chemin de leur éducation et de leur devenir afin qu’ils se sentent également épaulés et encouragés.

Nous pensons encore à toutes les équipes éducatives des établissements qui ré-ouvrent leur portes.

Père Olivier Ruffray, recteur du Sanctuaire de Lisieux

Fêtes de sainte Thérèse

La fin septembre approche… Venez nous rejoindre à Lisieux pour fêter tous ensemble sainte Thérèse !

ReliquaireFTh2013R200

Voici déjà un aperçu du programme des fêtes qui, cette année, seront sous la présidence du Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.

Samedi 27 septembre 2014 - Ouverture des Fêtes

  • 15h30 Messe, Crypte
  • 16h30 Concert Harpes & Orgue, Crypte
  • 20h30 Procession des Reliques de sainte Thérèse du Carmel à la Basilique et veillée

Dimanche 28 septembre 2014

  • 10h30 Messe présidée par le Cardinal Ricard, Archevêque de Bordeaux, Basilique
  • 15h30 Procession des Reliques de sainte Thérèse de la Basilique à la Cathédrale et vêpres

Samedi 4 octobre 2014
Journée des personnes malades ou handicapées(sur inscription)

Dimanche 5 octobre 2014 - Clôture des Fêtes
Pèlerinage de la Famille du Carmel organisé par les frères carmes de la Province de Paris

  • 10h30 Messe présidée par Père Olivier Ruffray, recteur, à la Basilique
  • 15h00 Procession des Reliques de sainte Thérèse de la Basilique au Carmel et vêpres

Programme complet des fêtes

Spectacles

Concert Harpes & Orgue

Pour ouvrir les fêtes Thérésiennes, venez vivre une expérience joyeuse et animée !

Sous le regard bienveillant de sainte Thérèse, une œuvre brésilienne et toute colorée « Terezinha », rendra un bel hommage à notre sainte normande qui laissera ensuite les musiciens marcher sur ses pas à travers le monde. Amérique du Sud, Asie et Europe sont les destinations musicales que vous découvrirez dans la bonne humeur caractéristique de ce concert.

Entre Vivaldi – bien connu – et Fibich – moins bien connu – auteurs du monde « classique », il y aura une large place pour quelques nouvelles surprises contemporaines issues de la musique pop.

09concertharpesR250

L’ensemble Harpa invite avec plaisir l’organiste Edouard Leysen et son orgue positif créé dans l’atelier Caennais d’Emmanuel Foyer à se joindre à eux pour ce festival sonore.

  • samedi 27 septembre à 16h30, à la Crypte

Spectacle « Thérèse l’Universelle »

Michel Pascal, auteur et metteur en scène de la pièce de théâtre « Histoire d’une âme, sainte Thérèse de Lisieux » présentée à Lisieux dans le cadre des Fêtes thérésiennes de 2011, sera de nouveau présent cette année à travers sa nouvelle pièce « Thérèse l’Universelle », présentée par Benoit Saint-Hilaire.

  • mercredi 1er octobre à 20h30, à la Crypte

25e heure des Villes Sanctuaires

Une même date - le 25 octobre, un horaire unique – 20h25, pour un événement qui se déroulera en simultané dans les 15 villes membres de l’association des Villes Sanctuaires.

Le jour du passage d’heure d’été à l’heure d’hiver, une heure supplémentaire à exploiter pour une découverte insolite et inattendue d’un sanctuaire.

Une mise en lumière originale : une alliance entre spirituel, art et histoire dans un moment d’échange et de partage où chacun, croyant ou non, pourra se retrouver.

Programme de Lisieux

Zoom sur… In memoriam : Mgr Guy Gaucher, l’évêque de sainte Thérèse

"Cher Monseigneur,
Vous vous en êtes allé… Nous voici orphelins ! Vous nous manquez déjà !
Tout comme vous l’avez fait pour Thérèse, à notre tour, nous vous remercions et nous remercions le Seigneur pour nous avoir donné Mgr Guy Gaucher !
Ne nous oubliez pas là-haut auprès de sainte Thérèse. Veillez sur nous !"

Le 3 juillet dernier à 84 ans, Mgr Guy Gaucher nous a quittés pour « entrer dans la vie »…

Au cours de ce zoom et suivant, nous lui rendrons hommage.

Ce grand monsieur combien simple et humble respirait Thérèse, sa sainte de prédilection à laquelle il s’est dévoué. Il a beaucoup oeuvré pour elle. Nombreux ont été ses textes, conférences et publications sur sainte Thérèse qu’il connaissait par cœur. Mais il en est un qui retient toute notre attention.

Avant de quitter Lisieux, Mgr Gaucher nous a livré, au cours de sa messe d’au-revoir, telle une hymne d’amour et de reconnaissance où il s’adresse à Thérèse.

C’est avec joie que nous tenions à vous partager quelques extraits de ce si beau texte dans lequel il exprime comment il a été touché par Thérèse et ce qu’elle est pour lui.

Extraits de son homélie du 19 juin 2005

Guy gaucherCivilSouriantR180Frères et soeurs dans le Christ,

En cette Basilique où je célèbre cette Eucharistie d’au revoir au diocèse de Bayeux et Lisieux et au Pèlerinage, je voudrais vous partager une dernière fois ce que je dois à soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face. (…)

La grâce de Dieu passe par des intermédiaires, des médiateurs, des médiatrices. Thérèse Martin en est une, privilégiée.

A l’heure où mon ministère épiscopal va s’exercer autrement - car la mission continue - je veux rendre grâce pour cette jeune femme, « phare de ce siècle » comme disait le P. Congar, par une méditation, un témoignage qui pourrait s’intituler : « Pourquoi je t’aime, ô Thérèse ».

Comme tant d’autres, je n’ai d’abord éprouvé qu’indifférence, sinon mépris, envers toi, Thérèse. (…) Tout semblait m’écarter de toi. (…) Quant à ceux qui chantaient tes louanges, ils m’agaçaient davantage encore. Vraiment tu avais tout contre toi. (…)

Comment t’y prends-tu… pour t’infiltrer dans nos vies comme par effraction sans pourtant t’imposer ?… Qui peut résister à ton charme secret ?… Car il y faut évidemment une grâce. Grâce qui anéantit… Si l’on me demande pourquoi je t’aime, je ne puis que répondre - parce que c’est toi. (…)

« Notre Eglise est l’Eglise des Saints » écrivait Bernanos. Louons Dieu pour ses Saints, rendons grâces pour leur existence : ils sont pour le monde signe que l’Evangile peut se vivre partout, dans tous les états de vie. Ils sont nos guides, nos maîtres, nos amis, ils nous aident à aller au bout de notre chemin. Ils sont la famille de Dieu.

Thérèse a dit : « Qui aurait pu inventer la Sainte Vierge ? ». On pourrait dire : « Qui aurait pu inventer soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face ? » à la fois si proche et si lointaine, si ordinaire et si extraordinaire, cette petite normande aimée dans tout l’univers, qu’on croit connaître et qui échappe toujours car le dernier mot de son être exprime quelque chose du Mystère insondable de l’Amour de Dieu.

Oui, merci Seigneur, de nous avoir donné sainte Thérèse de Lisieux.

Dates importantes de sa vie

  • 1930 né à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne)
  • Etudes supérieures de Lettres Modernes à la Sorbonne
  • Mémoire de fin d’études sur Georges Bernanos. Il continuera à travailler toute sa vie sur cet auteur.
  • Théologie au Séminaire des Carmes et à l’Institut Catholique de Paris
  • 1963 : ordonné prêtre pour le diocèse de Paris
  • 1962 à 1964 : vicaire à Sainte Claire
  • 1964 à 1967 : aumônier des étudiants au Centre Richelieu (Sorbonne), aux côtés de Jean-Marie Lustiger
  • 1967 : entre au noviciat des Carmes (à Bordigné)
  • 1er octobre 1972 : profession solennelle
  • De 1968 à 1985 : vit dans une fraternité carmélitaine en HLM à Orléans (La Source)
  • de 1980 à 1984 : professeur de spiritualité au Séminaire d’Orléans
  • de 1985 à 1986 : chargé de cours à l’Institut Catholique de Paris, tout en étant maître des étudiants Carmes
  • 19 octobre 1986 : ordonné évêque de Meaux, il doit renoncer à cette mission pour des problèmes de santé
  • 13 mai 1987 : devient évêque auxiliaire de Bayeux et Lisieux, chargé par Mgr Badré du rayonnement national et international de Sainte Thérèse
  • De 1969 à 1990 : travaille dans l’équipe qui a édité l’Edition critique des Œuvres complètes de sainte Thérèse de Lisieux (Nouvelle Edition du Centenaire, 1992, Cerf/DDB, 8 volumes)
  • Février 1989 : Mgr Pican le charge de reprendre le dossier du Doctorat de sainte Thérèse. Il le mènera a bien puisqu’elle sera déclarée Docteur de l’Eglise le 19 octobre 1997.
  • Accompagne les Reliques de Thérèse et prêche aux quatre coins du monde
  • Mgr Gaucher a également collaboré à la cause de Béatification du Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus, ocd, a écrit sa biographie
  • 1er juillet 2005 : devenu évêque émérite, il se retire à la Résidence du Quinsan à Venasque.
  • Juillet 2010 : parution de la Biographie de Thérèse tant attendue (Cerf, 690 p.)
  • 3 juillet 2014 : « entrée dans la Vie » après quatre années de rudes épreuves de santé durant lesquelles il a été très entouré par les membres de l’Institut Notre Dame de Vie
  • 10 juillet 2014 : enterré au cimetière de Lisieux