« Je croyais, je sentais qu’il y a un Ciel et que ce Ciel est peuplé d’âmes qui me chérissent, qui me regardent comme leur enfant… »

La lettre d’information novembre 2013

Thérèse, Manuscrit B, 2 v 13

Editorial

PRuffrEditoPh02ssmainsRec130

Chers Amis,

Les chrysanthèmes fleurissent et laissent échapper en cet automne avançant, leur palette de couleurs jaunes, ocres et rubicondes qui nous font regarder vers le Ciel.

En célébrant la fête de la Toussaint, nous honorons grâce à la Croix de Jésus le Sauveur, toutes celles et tous ceux, connus et inconnus qui après avoir essayé d’aimer Dieu et leur prochain sur la terre, peuplent les hauteurs des Cieux et chantent « éternellement les miséricordes du Seigneur » comme l’exprime Sainte Thérèse au début de l’Histoire d’une âme.

Dans sa dernière lettre à l’Abbé Bellière (LT 236), en date du 10 août 1897, Sœur Thérèse commence ainsi : « Je suis maintenant prête à partir, j’ai reçu mon passeport pour le Ciel et c’est mon père chéri qui m’a obtenu cette grâce. » Au Ciel, « je participerai à la Miséricorde infinie du Seigneur. » Elle poursuit : « Je crois que les Bienheureux ont une grande compassion pour nos misères, ils se souviennent qu’étant comme nous fragiles et mortels, ils ont commis les mêmes fautes, soutenu les mêmes combats et leur tendresse fraternelle devient plus grande encore qu’elle ne l’était sur la terre, c’est pour cela qu’ils ne cessent de nous protéger et de prier pour nous. »

Dans le droit fil spirituel de Sainte Thérèse, le Pape François, devant les jeunes confirmés du diocèse de Bayeux et Lisieux présents à Rome en cette veille de Toussaint, vient de parler de la « communion des saints » qui « est une grande famille, où tous s’aident et se soutiennent mutuellement. Grâce à la Résurrection du Christ elle trouve sa plénitude dans la vie éternelle. Les baptisés sur la terre, les âmes du Purgatoire et les bienheureux du Paradis forment une seule grande Famille. »

C’est là, notre joie !.. Belle et Sainte Fête de la Toussaint !

Père Olivier Ruffray, recteur du Sanctuaire de Lisieux

Retour sur les fêtes de sainte Thérèse 2013

Cette année, les fêtes ont été exceptionnelles avec l’installation du nouveau recteur par notre évêque. Voici ces moments forts en images !

PhFTh2013ProcessionDi061013R300

A l’approche de 2014

  • Soirée littéraire « Thérèse ou la brûlure d’amour » par Didier-Marie Golay. Guidés par ce frère carme du couvent de Lisieux, nous cheminerons en compagnie de Thérèse pour plonger dans cet océan d’Amour divin auquel le Seigneur convie chacun d’entre nous, « rien que pour aujourd’hui ».
  • Présentation du calendrier 2014 de la revue Thérèse de Lisieux. Pour vivre l’année 2014 en compagnie de Thérèse, voici un cadeau bien pratique

Thérèse en Suisse

« Que ces beautés de la nature répandues à profusion ont fait du bien à mon âme, comme elles l’ont élevée vers celui qui s’est plu à jeter de pareilles chefs-d’ œuvres sur une terre d’exil qui ne doit durer qu’un jour…..Il me semblait comprendre déjà la grandeur de Dieu et les merveilles du ciel. »

Voici ce que Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus écrit dans l’Histoire d’une âme en parlant de la Suisse lorsqu’elle la traversa en se rendant à Rome en 1887.

Suivez le récent voyage de ses reliques en Suisse.

Zoom sur… Le Monastère du Grand-Saint-Bernard… et Louis Martin

MonastGdStBernAujR150 Après le voyage des reliques de Thérèse en Suisse, l’occasion nous est donnée de faire une halte au monastère du Grand-Saint-Bernard et de revenir sur le désir de vocation de Louis Martin qui a fréquenté ce lieu.

Au revoir de Mgr Bernard Lagoutte