L’amour de Jésus - La christologie de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

La christologie thérésienne est riche et profonde, articulant de façon très cohérente la théologie et l’anthropologie autour d’une même réalité : l’Amour.

Auteur : François-Marie Lethel

Dans les écrits de Thérèse de Lisieux, le Nom de Jésus est employé plus de mille six cents fois. Ce nom dit tout sur Dieu et sur l’homme, sur la création et le salut, le cosmos et l’histoire.

Exprimée dans un langage simple et une forme littéraire pauvre, la christologie thérésienne est en réalité riche et profonde, articulant de façon très cohérente la théologie et l’anthropologie autour d’une même réalité : l’Amour.

Créé à l’image et à la ressemblance de Dieu-Amour, l’être humain est comme une fleur qui ne s’épanouit que dans l’Amour. Vivre, c’est « vivre d’Amour ». En Jésus cet Amour infini de Dieu se révèle et se donne en s’abaissant, « le propre de l’Amour étant de s’abaisser ».

Comme la pauvreté franciscaine, la petitesse thérésienne est la communion aimante à la kénose du Fils de Dieu dans les Mystères de l’Incarnation, de la vie terrestre, de la Croix et de l’Eucharistie, communion à l’Amour de ce Dieu qui s’est fait Si pauvre et Si petit.

La christologie de Thérèse est évangélique et missionnaire, définie par son orientation : « Aimer Jésus et le faire aimer. » C’est une christologie typiquement féminine, concrète et incarnée, d’une grande richesse symbolique, s’exprimant surtout dans la forme narrative de l’autobiographie.

Frère François-Marie Léthel, carme, est un excellent connaisseur de la vie et de la spiritualité de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Spécialisé en anthropologie théologique, il enseigne à la faculté de théologie pontificale à Rome.

Desclée - 254 pages - 19.00 €