Exposition « Soeur Thérèse dans la tourmente de la guerre 14-18 »

  • du 23 mai au 4 octobre 2015
  • 14h-17h30
  • Eglise Saint Jacques, rue au Char
  • Lisieux

Thérèse de Lisieux a tenu une place privilégiée dans le cœur des soldats des tranchées, tant français qu’allemands.
Dans l’horreur du carnage, la petite carmélite de Lisieux, morte à 24 ans, a été une sœur, une confidente et une protectrice pour les Poilus.
Entre 1914 et 1918, le cimetière de Lisieux devient un lieu de pèlerinage très fréquenté et le carmel croule sous les courriers que les carmélites ont publiés sous le nom de Pluies de roses (sept volumes !). panneau Pluies de roses300

Pour la 2è année, le Sanctuaire présente des témoignages ( écrits, objets) de soldats des 2 côtés du front. Sont présentés au public quelques-uns des 9 000 documents et objets jamais sortis des archives du carmel.

Témoignage d’Andrée, qui a accueilli les visiteurs de l’année 2014.
Certains d’entre eux ne connaissaient sainte Thérèse que de réputation sans plus. Cela leur rappelait des souvenirs d’une période dramatique vécue par leurs aïeux. Ils sont venus en quelques sorte rendre hommage à leur père ou grand père qui ont fait partie de la grande famille des « poilus ». A la sortie, ils étaient envahis d’une vive émotion. Il y avait aussi ceux qui connaissaient très bien le chemin de vie et de spiritualité de sainte Thérèse. Les yeux brillants d’émerveillement , en repartant, ils disaient : « je ne connaissais pas cet aspect de la vie de Thérèse. C’est extraordinaire ».

Thérèse avait dit qu’elle enverrait une pluie de roses sur terre. Cette exposition révèle que c’est un épais tapis de pétales de roses qu’elle a mis, en 1914-1918, à la disposition de tous les combattants de quelques bord qu’ils soient.

2 EXPO Thérèse ds la Tourmente2015R400