« Aimer jusqu’à mourir d’amour » Thérèse et le mystère pascal

Le doctorat de Thérèse de Lisieux, proclamé en octobre 1997, a promu le travail d’une nouvelle génération de théologiens, soucieux de mettre en lumière l’apport dogmatique, pastoral et spirituel des écrits de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

Auteur : Jean Clapier

Le doctorat de Thérèse de Lisieux, proclamé en octobre 1997, a promu le travail d’une nouvelle génération de théologiens, soucieux de mettre en lumière l’apport dogmatique, pastoral et spirituel des écrits de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

Jean Clapier montre que la passion et la résurrection du Christ ont transformé la vie de Thérèse et ont inspiré ses écrits. A travers une approche théologique des enjeux de « la petite voie », il dévoile les intuitions propres de Thérèse en ce qui concerne la miséricorde divine liée à l’oblation du Seigneur. Le salut de l’homme, réalisé dans la mort et la résurrection de Jésus, est communiqué effectivement dans une adhésion de foi au mystère pascal. Or, l’amour seul est principe de la mort du Christ par laquelle se réalise cette œuvre de salut et d’adoption filiale de l’homme.

A partir de la mission même du Christ découle la voie thérèsienne de l’offrande de soi. Il s’agit d’adhérer au modèle du plus petit, l’agneau innocent, de courir dans les bras du père en signe d’amour, d’aimer jusqu’à mourir d’amour. La qualité d’écriture de cet ouvrage permet de saisir les enjeux théologiques de la réflexion de Thérèse, inspirée par son expérience du Christ pascal, mort et ressuscité.

Les éditions du Cerf - 557 pages - 34 €