90e anniversaire de la canonisation de sainte Thérèse

Pour passer de la béatification à la canonisation d’un bienheureux, deux miracles sont requis du temps du procès de canonisation de sainte Thérèse. Une fois ces miracles authentifiés, la canonisation peut être proclamée par le pape qui autorise et recommande le culte de ce nouveau saint dans l’Eglise universelle.

miraclesCanoRecR200Dans le cas de Thérèse, les deux miracles retenus pour sa canonisation sont :

  • la guérison de Soeur Gabrielle Trimusi, des Pauvres-Filles des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie (Parme, Italie), d’une tuberculose des vertèbres (1923) ;
  • la guérison de Maria Pellemans (Belge venue en pèlerinage sur la tombe de la Bienheureuse Thérèse) d’une tuberculose intestinale. Cette dernière souffrait de sa maladie depuis 1919.
    Elle adresse son témoignage au Carmel de Lisieux :
    "C’est au parloir du Carmel que je conçus le désir de demander ma guérison, afin de pouvoir réaliser le rêve de ma vie, être Carmélite.(…) Malgré ma fatigue extrême, je voulus retourner à la tombe. A peine étais-je là, qu’un sentiment très doux et surnaturel m’envahit tout entière… un céleste bien-être pénétrait mon âme et mon corps, je me sentais comme dans un autre monde, inondée d’un océan de paix. (…) Pénétrée d’une émotion si extraordinaire qu’intérieurement je pensai : je suis guérie sûrement !". (…)
    Le mardi 27 mars, nous sommes rentrés chez nous. Mon père, très ému, ne pouvait croire à ma guérison. Le médecin, ayant entendu parler du prodige, vint me visiter. Il m’examina longuement, puis, bouleversé lui aussi, il conclut : « Je ne comprends pas, je vous trouve toute changée, cela ne peut s’expliquer naturellement, car l’estomac et les intestins étaient incurables… Oui, si cette transformation persiste, on pourra dire que c’est un grand miracle ».
Canonisation mystique, 1925 (tableau de sr Marie du St Esprit, Carmel de Lisieux)
Canonisation mystique, 1925 (tableau de sr Marie du St Esprit, Carmel de Lisieux)

Le 17 mai 1925, Pie XI, entouré de 23 cardinaux et de 250 évêques, procède à la canonisation de Thérèse. Parmi les 50000 fidèles venus à Rome, seulement 5000 purent entrer dans la Basilique Saint-Pierre de Rome et entendre le pape prononcer la formule solennelle déclarant qu’on pouvait désormais appeler l’humble carmélite de Lisieux : « Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ».

 Canonisation à Rome, 1926 (par sr Marie du St Esprit) - Bulle de canonisation - Petite Apothéose de la Canonisation, 1924 (par Céline, sr Marie du St Esprit et Pascal Blanchard), Carmel de Lisieux
Canonisation à Rome, 1926 (par sr Marie du St Esprit) - Bulle de canonisation - Petite Apothéose de la Canonisation, 1924 (par Céline, sr Marie du St Esprit et Pascal Blanchard), Carmel de Lisieux