Voyage des reliques

Thérèse dans le diocèse d’Amiens

du 13 mai au 7 juin 2011

Thérèse en Terre Sainte

du 15 mars au 31 mai 2011

vidéo du voyage des Reliques de Sainte Thérèse à AMIENS

du 13 mai au 7 juin 2011

La Châsse du Brésil

Histoire de la Châsse du Brésil

À propos des Reliques de sainte Thérèse

La source du mouvement de vénération des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face a commencé au cimetière de Lisieux peu de temps après sa mort, le 30 septembre 1897.

Pour une catéchèse des reliques

Les reliques nous renvoient à Thérèse. Chercher à comprendre Thérèse, c’est se mettre à l’écoute de la façon dont elle a vécu la foi. Sa vie est un témoignage, son message est éclairant, ses attitudes sont libérantes, son discernement est plein d’équilibre.

Mais en vénérant les reliques, le pèlerin ne vient pas seulement « se rappeler », il vient rencontrer Thérèse elle-même. Il dit vivre avec elle une expérience personnelle, unique, décisive souvent pour sa vie. D’une certaine manière le passé de Thérèse ne l’intéresse que parce qu’elle est là « dans le présent », dans l’aujourd’hui, et que cette présence figure ce que le pèlerin sera demain. C’est pourquoi une catéchèse avant, pendant et après le passage des reliques est indispensable, car la passion de Thérèse est de faire aimer Jésus. L’actualité de Thérèse crée un espace qui nous met devant le sens de notre propre actualité : elle ouvre sur la présence du Ressuscité aujourd’hui.

Thérèse ne peut être comprise qu’en se mettant avec elle à l’école de Jésus.

Le point de départ de la catéchèse est de poser la question du « sens » des reliques.

Les reliques de sainte Thérèse à travers le monde
Partout, avec des manifestations diverses, à travers le reliquaire, c’est Thérèse qui est accueillie. Des milliers de kilomètres sont parcourus. Que cherchent-elles ces foules qui viennent de partout, non seulement catholiques, mais aussi venant de diverses Églises chrétiennes, de personnes (...)