Lieux thérésiens

Les lieux imprégnés par le passage de Thérèse de Lisieux

La maison de la rue Labbey

Depuis le 12 février 1889 Louis Martin était interné à l’asile du Bon Sauveur de Caen pour maladie mentale. Devenu impotent et inoffensif, il peut revenir à Lisieux en 1892.

RueLabbeyFaçadeAvt200

La tombe de Thérèse au cimetière de Lisieux
Depuis la loi qui, au milieu du XIXe siècle, ne permit plus aux Carmélites d’enterrer leurs défuntes au sein du jardin du monastère, un espace limité par un mur de brique surmonté d’une grille de fer constitue, au cimetière de Lisieux, ce qu’on appelle encore « l’enclos des Carmélites ». Parmi les (...)