La Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Le « Bestiaire » de la Basilique de Lisieux

Le grand vitrail du transept nord de la Basilique montre, dans sa partie basse, quatre grands symboles empruntés au bestiaire chrétien. Se construisant sur un substrat de culture latine et de légendes antiques, l’Eglise a su utiliser à son profit le langage des symboles imagés : naturellement « parlants » ils étaient faciles à mémoriser et à comprendre par une majorité de gens illettrés à l’époque. Regardons-les en commençant par le centre.

Jacques Fesch

Jacques Fesch, a été condamné à mort, suite au meurtre d’un policier en 1954. En priant en cellule, il retrouve la foi grâce entre autre à sainte Thérèse.

La Basilique Sainte Thérèse de Lisieux

L’idée d’ériger une basilique à Lisieux en l’honneur de celle qui venait d’être canonisée en 1925, rencontra bien des oppositions dans le clergé local. La ville possédait déjà de nombreux édifices religieux ; on estimait d’autre part que le culte de Thérèse, favorisé par la piété des poilus durant la guerre de 1914-1918, n’aurait qu’un temps.

Album photo de la Basilique Sainte-Thérèse
Vidéo de la Basilique Sainte Thérèse
<--> <![endif]-->